L’évolution de l’appareil photographie

L’évolution de l’appareil photographie

Pour réviser ton évaluation, tu peux regarder à nouveau ce C’est pas sorcier :

Tu peux aussi regarder ce document qui résume ce que nous avons vu en classe avec les grands inventeurs qui ont perfectionnés l’appareil photo au fil du temps.

Enfin, voici un extrait d’un autre C’est pas sorcier qui t’aidera cette fois à comprendre le fonctionnement de l’œil !

Rappelle-toi, l’appareil photographique et l’œil sont tous les deux des « instruments optiques », dans le sens où tous les deux sont des récepteurs de lumière. La comparaison peut aller plus loin, car les deux sont munis de différentes parties remplissant des fonctions très proches.

La structure de l’œil et de l’appareil photographique sont donc très proches dans leur description d’ensemble. En affinant en peu plus, on notera certaines ressemblances. On liera ainsi :

La cornée avec la lentille d’entrée de l’appareil photographique.
Le cristallin avec l’objectif, réglables pour la mise au point.
L’accommodation et la mise au point sont ainsi équivalentes d’un point de vue optique.
L’iris/pupille avec le diaphragme pour moduler la lumière entrante.
La rétine avec le film photographique/capteur photosensible pour recueillir l’image donnée de l’objet observé/photographié. D’ailleurs, si le film photographique est à usage unique, ce n’est pas le cas pour la rétine et le capteur photosensible. Ces deux capteurs sont « régénérés » très rapidement.
Le cerveau avec l’électronique embarqué dans l’appareil numérique, pour leur rôle de traitement des images obtenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.