La Marseillaise

La Marseillaise

Au départ composée pour encourager les troupes dans une guerre face à l’Autriche, elle s’appelait alors « Chant de guerre pour l’armée du Rhin ». Elle a ensuite été reprise par un groupe de soldats Marseillais montant à Paris. C’est là qu’elle a trouvé son nom.

Aujourd’hui,en tant qu’hymne nationale, elle est depuis 1958 inscrite comme étant un symbole de la France (tout comme le drapeau tricolore, et la devise « Liberté, Egalité, Fraternité »).
Cet hymne est écouté lors d’évènements nationaux et internationaux, lors de rencontres sportives, de réception de chefs d’État… On doit avoir une attitude respectueuse lors de l’écoute ou du chant, il est d’usage de se tenir debout.

Tu peux l’écouter ici* :

*Avec l’aimable autorisation de la Maîtrise, des musiciens de l’Orchestre National de France et du compositeur Bernard Cavanna.

Regarde, tu trouveras ici le manuscrit original rédigé par Claude Joseph Rouget de Lisle, un officier français du génie militaire, poète et auteur dramatique, né en 1760.

Ensuite, regarde le petit livret ci-dessous.

Tu y trouveras la partition de la Marseillaise, les paroles et des petites questions.

Réponds à celles de la partie « Histoire » et de la partie « Dans le texte de la Marseillaise ».

La partie musique est en option.

Pour aller plus loin !

Tu trouveras différentes versions de la Marseillaise ci-dessous.

En effet, au fil des siècles, ce chant à inspiré de nombreux artistes comme par exemple :

  • La version Jazz avec guitare, contrebasse et violon, « Les échos de la France  » (1946) par le guitariste Django Reinhardt et le violoniste Stéphane Grappelli.

  • La version jazz, plus douce, avec piano, contrebasse, cymbales, par le jazzman Jacky Terrasson (2000)

  • La version de Serge Gainsbourg , sur un rythme reggae,  « Aux armes et cætera » (1979)

  • La version samba de La Marseillaise  avec de nouvelles paroles brésiliennes par le trompettiste Jean Loup Longnon, « Une carte postale du Brésil » (1992)

  • Une version house, qui utilise la Marseillaise comme un matériel musical,  un mix avec en samples  » « Allons enfants » et « Formez vos bataillons par Jean-François Viguié  « Marseill’house » (2001)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.