Géographie CM1 : Cohabiter dans un espace touristique : la Corse

Géographie CM1 : Cohabiter dans un espace touristique : la Corse

Objectifs de la séance

  • Découvrir une nouvelle région
  • Prendre conscience des différents impacts du tourisme
  • Réfléchir à la notion de cohabitation

1 – Je découvre :

La Corse, une île touristique :

L’île de Corse est la région de France où le tourisme a le plus d’importance en terme de revenus.
Pourtant, tout n’est pas toujours positif dans le tourisme en Corse : Durant l’été, la population de Corse est multipliée par 2 et cela génère certains problèmes.

D’un côté, les habitants habituels de la région, qui vivent ici toute l’année : 320 000 habitants environ.

De l’autre côté les personnes venues pour les vacances, qui vont vivre ici quelques jours ou quelques semaines, des touristes de passage : 430 000 habitants en plus durant les 2 semaines de l’été les plus fréquentées.

Tous doivent COHABITER durant ces quelques semaines, tous les ans.

Trouver la Corse

Voici ta première mission, cher petit géographe : Trouve la Corse sur cette carte de l’Europe !

solution

Voilà la Corse : C’est une île française située dans la Méditerranée, mais regarde bien, elle est plus proche de l’Italie que de la France ! Elle touche aussi une autre île beaucoup plus grande : la Sardaigne, une île italienne. En Corse, il existe un langage régional, le Corse.

[collapse]

Découvrir la fiche d’identité de l’île

Clique sur le lien vikidia juste en dessous pour en apprendre un peu plus sur la Corse.

https://fr.vikidia.org/wiki/Corse

Regarde cette petite vidéo qui te fait découvrir les paysages corses.

2 – je me questionne :

Que peux-tu dire du relief de la Corse ? Est ce une île plate ?

Comment imagines-tu la vie dans un lieu très touristique, qui, pendant une période de l’année verrait sa population doubler ? Peux-tu identifier certains problèmes qui se posent ?

Je te donne quelques pistes mais il y en a d’autres :

  • Le problème de l’habitat : loger les touristes, loger les habitants, préserver l’île.
  • Le problème de l’emploi : beaucoup de travail, mais pour qui? saisonnier ?
  • Le problème des déchets : comment gérer les importantes variations en besoins de la population ? Traiter les déchets, s’approvisionner en nourriture…

Essayons d’en savoir plus.

3 – Je réponds sur la feuille

La fréquentation touristique en Corse

Regarde attentivement les documents puis réponds aux questions 1 et 2.
Que penses-tu de l’arrivée de tous ces touristes ?

Les conséquences de la cohabitation des touristes et des populations locales

Découvre maintenant dans les articles de ta fiche l’importance du tourisme en Corse, et deux problèmes que rencontrent les corses en accueillant les touristes. Tu peux voir que la cohabitation n’est pas évidente. Depuis plusieurs années certains habitants sont « excédés » (très agacés) par l’arrivée de touristes en grand nombre sur leur île.
Réponds aux questions 3, 4, 5, 6 puis regarde la vidéo C’est pas Sorcier juste en dessous : elle te présente les problèmes rencontrés en Méditerranée dus au tourisme, communs à la Côte d’Azur et à la Corse.

Pourtant le tourisme joue un rôle très important dans l’économie Corse : Ces dernières années, moins de touristes passent leurs vacances sur l' »île de Beauté » et c’est un manque à gagner important pour l’île. Lis l’interview d’un habitant qui n’est pas d’accord pour dire qu’il y a trop de touristes :

Hôtelier depuis plus de 30 ans, ancien président de l’observatoire du tourisme, il refuse l’idée d’une « surfréquentation » de touristes sur l’île Corse.
Roland Dominici est un homme indigné par les propos tenus par certains habitants de l’île dans les journaux :  Comme cette commerçante pour qui la « bonne nouvelle » est que les touristes ont « un billet retour » ! La bonne nouvelle, c’est surtout qu’ils ont un billet aller ! Donner l’image que l’on rejette les visiteurs est lamentable. Dire que nos saisonniers sont mal traités…Qu’est-ce que cela veut dire ?

Je vais parler de la surfréquentation touristique dans l’île en me basant sur les chiffres de 2017. La densité de la Corse avec 330 000 habitants est de 36 habitants au km² pour 8 680 km² et elle reçoit en période de pointe 400 000 visiteurs soit 1,2 fois plus que la population, ce qui porte la densité à 82 habitants maximum au km² pour une population au total de 730 000 habitants au plus fort de l’été : et cela pendant seulement quinze jours .

Maintenant, il suffit de comparer ces chiffres aux autres îles de Méditerranée. Quand on mesure la population touristique en plein coeur de l’été, on est très loin de leur niveau. Notre problème est plutôt de gérer quelques sites sensibles très fréquentés pendant les 15 jours les plus chargés : Quinze jours ! Il faudrait surtout avoir des infrastructures pour accueillir les gens correctement. Par exemple nous pourrions améliorer l’assainissement.

Pouvez-vous comprendre que certains habitants soient excédés par l’afflux touristique ?

Si la fréquentation touristique dérange la population locale, il faut réfléchir à ce que serait la Corse sans le tourisme… Quand j’entends à la radio ce retraité qui se plaint des vacanciers, il ne se rend pas compte que ses enfants et ses petits-enfants seraient peut-être obligés de retourner vivre sur le Continent pour gagner leur vie sans la richesse amenée par le tourisme. Aujourd’hui, l’industrie touristique a des retombées directes et indirectes sur tous les secteurs d’activité… Il faut arrêter de rejeter le tourisme et gérer, valoriser un tourisme maîtrisé dans l’espace et dans le temps, pour permettre un développement économique cohérent, qui préserve notre environnement .

As-tu compris que le tourisme avait un impact important : qu’il était à la fois vecteur de richesse et de travail, mais aussi vecteur de soucis environnementaux et de société ?
Ces problèmes se rencontrent dans toutes les zones qui accueillent beaucoup de visiteurs.
De nombreuses zones touristiques se lancent dans un tourisme plus « vert », plus respectueux de l’environnement et moins « bétonné », plus durable. N’hésite pas à aller voir les liens facultatifs si tu veux en savoir plus !

Il ne reste plus qu’ à compléter la trace écrite !

4 – La leçon à copier

La Corse est une île. On peut s’y rendre en avion ou en bateau. Pendant l’été, la population de Corse double. Cela crée des problèmes de gestion des déchets et de cohabitation entre les touristes et les populations locales.

panorama

Colle cette nouvelle leçon dans ton cahier de géographie! C’est fini pour aujourd’hui, bravo les petits sorciers !

5 – Je me corrige

6 – facultatif : Le sujet m’intéresse, je peux…

Découvrir dans un article récent l’impact du tourisme en Corse sur les sites naturels.

https://www.cnews.fr/france/2020-04-21/trop-frequentee-par-les-touristes-une-reserve-naturelle-de-corse-perd-son-statut

Découvrir des informations sur le tourisme et le développement durable

Découvrir une vidéo Tolt qui promet un tourisme « éco-responsable » destinée aux adultes qui partent en voyage : De plus en plus d’adultes tentent de réduire l’impact de leurs vacances et de leurs déplacements sur la planète. intéressant, en tant qu’enfant de réfléchir à la façon dont tu imagines tes vacances quand tu seras plus grand !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.